Qu’est ce qu’un bon fertilisant ?

Conseils, Lexique jardinage

Vous cherchez à favoriser la croissance des plantes et cultures présentes dans votre jardin ou votre champ ? Pour préserver la santé des consommateurs et protéger l’environnement, l’idéal est d’exploiter un fertilisant. Il s’agit d’une substance qui apporte de nombreux éléments nutritifs au sol comme les engrais, à la différence qu’il est dépourvu de produits chimiques. Focus sur le fertilisant, son utilisation et son mode d’utilisation dans un jardin ou un champ.

Un fertilisant : de quoi s’agit-il ?

Un fertilisant est une substance très utilisée dans le domaine agricole. Il sert à nourrir le sol et à favoriser la croissance des végétaux en général et des cultures en particulier. Cela s’explique surtout par le fait qu’il a une forte teneur en ion potassium, magnésium, calcium, phosphore et azote. Habituellement, ces derniers se retrouvent dans tous les sols et sont connus pour apporter les minéraux nécessaires aux plantes pour se développer.

Cependant, à l’issue d’une culture trop intensive ou de la croissance de plantes gourmandes, il se peut que le sol s’appauvrisse en ces éléments. Pour la nourrir, lui redonner du potentiel et planter d’autres végétaux, les agronomes utilisent le plus souvent ce type de produit. Un fertilisant peut être d’origine animale (fumier de cheval, bouse de vache) ou végétale (compost).

cycle des plantes

À quoi sert un fertilisant ?

Les végétaux ont besoin de nombreuses substances nutritives pour bien se développer. Ils puisent quelques-unes dans l’air environnant et dans l’eau fournie lors des arrosages. La grande partie des nutriments qu’ils utilisent provient cependant du sol par le biais des micro-organismes. Pour que les plantes se développent dans les meilleures conditions, il faut donc leur apporter ces éléments utiles. Le rôle du jardinier consiste à nourrir la terre et les organismes vivants. Pour ce faire, ils y incorporent à intervalle régulier du compost ou du fumier au sol.

Il existe généralement deux types de fertilisants dans le commerce :

Le premier type est le produit du recyclage de plusieurs déchets organiques. Il améliore le sol sur le long terme en préservant son humus. Le second, par contre, joue le rôle d’apports nutritifs pour les plantes (marc de café, corne broyée, fumier, etc.).

Quelle différence entre un engrais et un fertilisant ?

Plusieurs personnes confondent souvent les produits fertilisants avec les engrais du commerce. Même si les deux jouent en réalité le même rôle, il existe une différence fondamentale entre eux. D’un côté, notez que les engrais sont fabriqués à base de produits naturels ou artificiels sous forme de liquides ou de granulés. Ils servent à nourrir le sol et la plante et disparaissent généralement au bout de quelques jours dans les champs.

Par contre, un fertilisant a une forme similaire à la terre. Sa mission principale est de changer la texture d’un sol trop lourd. Comparativement à l’engrais, son utilisation aère le sol et impacte sa morphologie au bout de quelques jours d’utilisation. Néanmoins, il convient de souligner que l’usage abusif d’un fertilisant peut entraîner la pollution du sol et des nappes phréatiques. C’est pourquoi il est très important de respecter scrupuleusement les recommandations figurant dans le guide d’utilisation.

fertilisation naturelle

Comment choisir un bon fertilisant pour son sol ?

Vous trouverez sans aucun doute plusieurs types de produits fertilisants sur le marché. Toutefois, il n’est pas conseillé de choisir un modèle à tout hasard pour nourrir le sol de son jardin ou dans son champ. Le paramètre qui compte le plus dans le choix d’un bon fertilisant pour le sol est la nature du sol du jardin. Pour ce faire, il faut recueillir un petit échantillon et appliquer un kit d’analyse pour déterminer le pH du domaine. Trois types de résultats peuvent être attendus après analyse :

  • acide (pH < 7) ;
  • neutre (pH = 7) ;
  • calcaire/alcalin (pH > 7).

Lorsque le sol est acide, vous pouvez le nourrir avec du paillis ou du compost. En revanche, quand il est de nature calcaire ou alcaline, celui-ci a besoin d’algues pour son développement. Enfin, lorsque le sol est de nature neutre, il n’a pas besoin d’un apport de fertilisant pour nourrir les plantes. N’hésitez donc pas à préciser la nature du sol de votre jardin lors de l’achat pour obtenir si possible d’autres recommandations.

Comment mettre l’engrais naturel pour les plantes ?

Le principe pour mettre de l’engrais naturel pour les plantes est simple. Entre autres, il faut :

  • disperser le fertilisant sur le sol tout autour des plants ;
  • griffer le sol pour faire un mélange homogène de la terre et du fertilisant ;
  • arroser le sol pour permettre aux nutriments présents dans le fertilisant de le pénétrer.

Si en particulier vous utilisez un fertilisant à action rapide, l’idéal serait de l’ajouter directement à l’eau d’arrosage. Vous pourrez ensuite asperger directement le mélange sur les plantations.

Le dosage du fertilisant pour son jardin ou champ

Pour obtenir des résultats satisfaisants au bout de que quelques semaines, il est important de veiller au dosage du fertilisant. En effet, quand il est apporté en quantité insuffisante, aucun changement n’est à constater au niveau des plantes. En cas d’excès par contre, non seulement le sol sera pollué, le produit risque de détruire les plantations et de les brûler.

Afin de prévenir ce genre de situation, il faut avant tout veiller à ce que le sol soit bien aéré. Ensuite, laissez 5 cm d’épaisseur de fertilisant organique et griffez légèrement la terre pour favoriser leur intégration. N’oubliez pas non plus de mettre en application les recommandations fournies sur les étiquettes des produits ainsi que celles des vendeurs.

Retrouvez nos engrais sur la boutique

De 300g à 25 kg, nos engrais vous sont livrés dans le conditionnement le plus facile pour vous.

Continuer votre lecture sur le blog

Travail au jardin et au potager en février

Travail au jardin et au potager en février

Le mois de février fait partie des plus froids de l’année. Il est caractérisé par une augmentation de la température et un rallongement des jours. Il n’en demeure pas moins qu’il offre des...

Que faire au potager en décembre ?

Que faire au potager en décembre ?

Dans le calendrier du potager, décembre fait partie des mois les moins chargés en travaux pour les jardiniers. Avec l’arrivée des gelées, le froid n’offre pas les conditions propices pour le...