Que faire au potager en décembre ?

Conseils

Dans le calendrier du potager, décembre fait partie des mois les moins chargés en travaux pour les jardiniers. Avec l’arrivée des gelées, le froid n’offre pas les conditions propices pour le développement de nombreuses espèces végétales. Toutefois, vous devez finir ou prolonger certaines cultures, entretenir le potager et procéder à certaines récoltes. Voici un aperçu des tâches qui pourraient vous occuper pendant le dernier mois de l’année.

Planter des endives, de la chicorée frisée et semer des carottes rondes

L’endive est une plante annuelle qui se plante souvent dans les régions de France au cours du mois de décembre. Il est très apprécié pour ses apports bienfaisants pour la santé. Pour planter des endives, il faut déterrer leurs racines, les parer et les placer dans des silos adéquats. Les caisses doivent contenir idéalement de la terre et du sable. Ensuite, vous devez les forcer en cave pour favoriser le développement radieux des cultures.

Parallèlement à la plantation des endives dans le potager, vous pouvez mettre en terre quelques plants de chicorée frisée. Comparativement aux légumes-feuilles de laitues, elles sont moins exigeantes et peuvent produire des spécimens jusqu’à 40 cm de diamètre. Pour planter les chicorées vertes, il faut les faire blanchir progressivement en les privant de lumière.

Il faut également les placer sous une cloche opaque ou dans un pot de fleurs en terre cuite. Par ailleurs, mettez le mois de décembre à profit pour semer des carottes rondes « Parmex » sous châssis ou sur couche chaude. Celles-ci se développent particulièrement dans les sols légers et sableux ou dans une terre enrichie en humus et ameublie en profondeur.

culture d'endives

Faire des paillis dans le potager

Pendant le mois de décembre, la gelée commence par s’emparer petit à petit du potager. Pour cette raison en particulier, il est conseillé de mettre en place des couvertures propres et saines pour protéger les cultures. Sur ce point en particulier, la paille en céréale offre de nombreux avantages aux propriétaires de jardin ou de potager. Elle a en effet des composés qui empêchent la croissance des plantules de mauvaises herbes.

Toutefois, le plus difficile à réaliser est de trouver de la paille de qualité pour la couverture de son potager. Deux options s’offrent généralement à vous : utiliser des paillis d’un haras ou d’un poney club et un fumier riche en paille qui fera un bon engrais organique. Dans l’un ou l’autre cas, il faut recouvrir le potager avec une couche de 10 à 20 cm d’épaisseur et ajouter quelques pailles sous les légumes. Quelques jours après, la paille se verra progressivement colonisée par des microorganismes et champignons bénéfiques pour le sol.

paillis au potager

S’occuper des bulbes et protéger son potager

Décembre est un mois propice à la culture des bulbes en général et plus particulièrement des oignons et des échalotes. Pour les planter, enterrez deux tiers des bulbes dans le sol quelque part dans le potager. À défaut, vous pouvez vous servir du feuillage qui est parfaitement comestible. Dans ce cas, deux options se présentent. Lorsque le feuillage est cru, il peut être utilisé comme de la ciboulette un peu corsée. S’il est cuit, en revanche, il apportera une saveur similaire à celle de l’oignon lui-même.

Par ailleurs, il est également conseillé de protéger son potager contre certaines espèces ravageuses telles les limaces en décembre. À cet effet, vous aurez besoin de deux éléments principaux : le purin de rue des jardins (Ruta Muraria) et de l’eau. Pour la plante, cherchez spécialement une poignée de feuille et de tiges en vous munissant de gants de protection. Il faut ensuite les tremper dans cinq litres d’eau et laisser le tout reposer pendant 72 heures. À la fin, arrosez le sol aux alentours des cultures avec cette solution en prenant soin de filtrer les débris et sans la diluer.

Récolter et conserver les asperges, le poireau et la betterave

Les asperges sont des variétés de plantes qui se développent plus dans un sol léger au début du printemps. Cependant, elles s’adaptent parfaitement à tous les types de sols. Décembre est donc un mois propice pour récolter ses cultures. Pour ce faire, mettez à nu les plantations par débuttage en les exposant au froid pour obtenir une belle production. Par la suite, il faut y ajouter du compost, du fumier décomposé et du terreau.

Pour la conservation, mettez les asperges dans un bac à légumes du réfrigérateur et enveloppez-les avec un linge humide. Le mois de décembre peut être aussi mis à profit pour la conservation des betteraves dans votre potager. Il suffit de les mettre en jauge (les renverser dans un trou recouvert de sable) et de l’utiliser en fonction des besoins personnels.

Au cours du dernier mois de l’année, vous pouvez procéder à la récolte des poireaux dans votre potager. Ce sont des légumes qui possèdent d’excellentes propriétés nutritives utiles pour l’organisme. Encore appelés « légume des pharaons », ils sont riches en vitamine C, vitamine E et en provitamine A. En plus de ceci, ils contiennent des antioxydants et sont pourvus de fibres, ce qui en fait un excellent aliment pour les régimes. Buttez les poireaux au fur et à mesure qu’ils croissent puis mettez-les en jauge pour en disposer selon vos besoins.

Les travaux d’entretien du potager en décembre

Afin que les cultures croissent normalement et dans de bonnes conditions, il faut faire l’entretien pendant le mois de décembre, tout comme vous l’aurez fait les mois précédents. Cela passe par la mise en œuvre de nombreuses activités non négligeables dans le potager. D’abord, vous devez veiller à aérer les châssis par temps doux dans la journée, soulever les cloches et ouvrir les tunnels. Il faut ensuite étaler des pailles aux alentours des légumes racines et des poireaux et les récolter facilement en temps de gel.

Dans le même temps, vous devez épandre de la fumure de fond sur les parcelles libérées pour préparer le potager de printemps. Pour aider ces apports organiques à pénétrer le sol plus facilement, il suffit de casser la terre qui se trouve en surface. Toujours dans le but d’enrichir le sol du potager, vous pouvez le nourrir avec des cendres de cheminées, très riches en potasse. En outre, il faut pendant le mois de décembre composter les déchets secs du potager et trier les sachets de graines.

Retrouvez nos engrais sur la boutique

De 300g à 25 kg, nos engrais vous sont livrés dans le conditionnement le plus facile pour vous.

Continuer votre lecture sur le blog

Travail au jardin et au potager en février

Travail au jardin et au potager en février

Le mois de février fait partie des plus froids de l’année. Il est caractérisé par une augmentation de la température et un rallongement des jours. Il n’en demeure pas moins qu’il offre des...